L’Estonie du Sud

Le Sud de l'Estonie, anciennement connu sous le nom de Livonia, est une région aux paysages polyvalents d'une beauté saisissante.

La région de Viljandi, caractérisée par ses collines douces et par beaucoup de terres fertiles, a dans le passé été une zone densément peuplée. Elle était une des parties les plus riches de l'Estonie. A l’époque où les paysans pouvaient racheter leurs terrains à perpétuité, ceux de la région, avec leurs économies faites avec la culture du lin, se voyaient les premiers à le faire en Estonie, et il va de soi que c’est dans cette région que les gens ont commencé, déjà depuis les années 1860, à pratiquer la construction des habitations de type grange séparée de la résidence. Il y avait même des paysans qui se trouvaient en possession des manoirs du chevalier.

La région historique de Valga, un territoire pittoresque caractérisé par ses lacs, forêts vierges et défrichements agricoles aux paysages ondulés, était située en grande partie sur le territoire de la Lettonie actuelle, et sa population était en outre formée des Estoniens et des Lettons mélangés entre eux. En 1920, il a été créé, sur la partie Estonienne de l’ancien comté, une nouvelle région appelée Valgamaa, n’incluant de l’ancienne répartition que la ville et les environs immédiats de la ville de Valga, à laquelle ont été annexées les parties voisinant la ville de Valga issues des régions de Tartu, de Viljandi et de Võru. Le comté ainsi créé accueillait dans ses limites également tout le paysage pittoresque des terrains vallonnés d’Otepää.

La région de la ville de Võru sait nous séduire avec la beauté de sa nature et de ses collines : les hautes terres de Haanja constituent par ailleurs la contrée la plus élevée aussi bien de l’Estonie que de tous les trois Pays Baltes. Toujours est-il que les formes de relief ainsi que le caractère plutôt pauvre des sols rendait la vie de ses agriculteurs difficile, aussi les circonstances ont-elles forcé la population rurale locale à s'engager dans d'autres activités, notamment l'artisanat. Ainsi, nous pouvons parler des chapeliers et des artisans des rouets, des pipes et des instruments de musique de la région de Haanja.

En ce moment, deux fermes de la région de Võru peuvent être visités au Musée Estonien en plein air : la ferme en pleine propriété de Ala-Rusi, de provenance de la paroisse de Karula (ultérieurement devenu la région Valgamaa), datant du dernier quart du 19ème siècle, notre seule ferme mémorial, et la ferme de l’artisan Sepa de provenance de la paroisse de Rõuge, datant approximativement de la même période. En voisinage de la ferme Rusi, il y a aussi la grange-habitation de la ferme Ritsu, de provenance de la paroisse Paistu, faisant partie de la région Mulgimaa.