Les iles

Les conditions sociales et économiques découlant de l'isolement, ainsi que le monde intellectuel historiquement distincte des insulaires, servent des fondations de leur culture unique. Les insulaires sont caractérisés aussi bien par la conservation de ses traditions anciennes que par l’ouverture à les choses nouvelles, ainsi que par l’art folklorique diversifié. Il n’y a pas beaucoup des terres arables sur des îles, c’est pourquoi les gens devaient compléter leurs revenus par la pêche et faire du travail saisonnier sur le continent. C’étaient souvent les femmes qui devaient cultiver la terre.

Le type caractéristique des villages sur les îles Saaremaa et Muhu est le village clustérisé, suivant lequel les cours des métairies se trouvent dans un groupe plus ou moins serré autour d'une place centrale du village. Dans les temps anciens, il s’agissait du site de puits commun du village. Le plus caractéristique à des villages des îles Saaremaa et Muhu sont les hauts murs en pierre qui entourent les cours, mais aussi bien les champs, les pâturages et les prairies. Les villages trouvent ses contours permanents dans des murs de calcaire moussues, conçus pierre par pierre pendant des siècles. Ce sont des monuments particuliers honorant le labour difficile des insulaires sur des champs pierreux. Les métairies de l’île Hiiumaa sont principalement entourés de clôtures en bois.

Dans notre musée sont représentés trois grandes îles de l'Estonie : île Saaremaa – la métairie de Roosta, la maison paroissiale de prière des bons frères de Paka, les moulins à vent de Kotlandi et de Leedri ainsi que les cagibis des filets de pêche ; île Hiiumaa – la métairie Kolga, l’hanger de la pêche itinérante des insulaires de l’île Hiiumaa, le moulin à vent de Ülendi ; île Muhu – les métairies de Jüri - Jaagu et de Jaagu.