Le moulin à eau de Kahala

Le moulin à eau au passage de l’eau par le dessous du moulin, de provenance du Nord de l’Estonie

Ce petit moulin à eau, construit au milieu du 19ème siècle sur la rivière de Liiva dans la métairie de Möldri du village Kahala de la paroisse Kuusalu, broyait pendant de grandes eaux au printemps et à l'automne les céréales de quelques village de proximité en farine régulière, en farine tamisée, en farine de bouillie, et préparait du gruau. Le moulin de Kahhalaweski était un des quatre moulins à eau appartenant au manoir Kolga. Le moulin a été transféré dans le musée en 1962, et ouvert aux visiteurs en 1969.

Lire la suite
1 – salle de broyage, 2 – salle à eau

Le saviez-vous?

  • Les moulins servaient aux paysans d’un endroit de rencontres et d’entretien social. Par endroits les moulins ont même accueilli, faute de l’existence d’un centre communautaire, des répétitions des chorales ou des orchestres de cuivres locaux.
  • Le moulin était le plus chargé de travail en automne ; pendant cette période les meules ont tourné autour de l'horloge et si fort que les pièces rotatives donnaient parfois de la fumée. Temps des foins, quand le dernier de la farine pour soi-disant « pain de foin » n’était que la terre, était temps d'arrêt de l'usine.
  • Le meunier a moulu la première farine sans prendre sa part de grain, tandis que normalement la part du meunier était aux environs de 2 à 3 gobelets sur chaque sac, ce qui a été versé dans le containeur de grain de contribution par l'ouverture dans le couvercle. Ce containeur se trouve sur le plancher au-dessus de la salle à eau.
  • Les meuniers étaient des hommes respectés. Ils ont dû garder tous les cinq de leurs sens bien pointus : la vue, l'odorat et le goût pour évaluer la qualité des grains ; la ouïe et le toucher pour savoir si les mécanismes du moulin fonctionnaient comme il faut ; de plus, le meunier devait avoir les mains douées pour l’entretien quotidien du moulin et la nature toujours en bonne humeur, pour bien s'entendre avec les clients du moulin. Le moulin était toujours plein du monde, et les histoires les plus délicieuses ont toujours été racontées dans les enceintes du moulin ou de la forge.