Ferme de Härjapea

Le ménage datant des années 1920 à 1930

Cette ferme de taille moyenne de la région de Virumaa a été achetée du manoir Mäetaguse pour 4000 roubles en argent en 1892. La ferme avait 44 hectares de terres, dont 13 hectares de champs.

La famille qui habitait dans la ferme Härjapea, comme il a été le cas de nombreux autres ménages de la région Virumaa, a gagné de l'argent nécessaire pour rembourser le crédit d’achat de la ferme et pour construire une nouvelle habitation au moyen de la vente de ses produits agricoles sur les marchés de Saint-Pétersbourg. Cette habitation, construite durant la période de l’Empire du tsar, a ensuite été modernisée. L’intérieur du bâtiment reflète les conditions de vie à la fin des années 1930 ; la culture des ménages de la période de la première République d'Estonie se reflète également dans le verger et les parterres de fleurs. Dans la cour se trouvent les dépendances de la ferme Kutsari, datant de la fin du 19ème siècle, ainsi que l’aire de battage, construit en pierre, de la grange-habitation ruinée ; cela explique aussi le nom de la ferme comportant deux parties : Kutsari-Härjapea Le sauna est situé plus loin, près de l'étang.

Lire la suite
1 – L’Habitation, 2 – l’aire de battage, 3 – magasin, 4 – l’étable, 5 – sauna

Le saviez-vous?

  • L’intérieur de l’habitation de la ferme Härjapea est une reconstitution faite selon les souvenirs de ces anciens propriétaires ; même la tapisserie des chambres correspond à celle de l'époque. La famille Orro, d’origine de la région Virumaa,  vivait dans la ferme Härjapea jusqu'au milieu des années 1970.
  • À la fin des années 1930, la ferme Härjapea était le seul du village Voide à avoir un « étable propre » et un bâtiment à deux étages qui combine la porcherie, le poulailler, et la cuisine de nourriture pour le bétail et la volaille.
  • Härjapea a obtenu l’approvisionnement en électricité dans la seconde moitié des années 1950.
  • Un certain Johannes Orro (1894-1970), d’origine de la ferme Härjapea, a servi dans le Service des gardes-frontières de la République d'Estonie, jusqu'à obtenir le grade de major. Il était le propriétaire d'une boulangerie et de plusieurs cafés à Tallinn. Il était dans de bonnes relations avec le peintre Ants Laikmaa et le sculpteur Johannes Raudsepp - des bâtiments reliés à ces deux hommes ont également trouvé leur chemin au Musée Estonien en plein air (les fermes de Sassi-Jaani et de Rusi).
  • En 1936, le président de la République K. Päts a lancé une campagne de décoration des maisons, au cours duquel de nombreuses métairies ont été rénovées dans un court laps de temps : les habitations ont été couvertes de lambris et peintes, les intérieurs ont été rénovés, les dépendances ont été reconditionnés, et des vergers ainsi que des jardins de fleurs ont été plantés.