Le nord de l'Estonie

Le développement des paroisses dans le nord de l'Estonie a été fortement influencé par leur emplacement à proximité de la route menant de Tallinn à Saint-Pétersbourg. Les commerçants ont exporté au marché du capital de l'Empire du tsar des bovins, engraissés sur les restes de la production d’alcool des distilleries d’ici, et d'autres produits agricoles encore. La mer, à son tour, a toujours fourni des occasions de gagner la vie au bord de navires, de voir d'autres pays et d'autres peuples. Voici les avantages dont les gens ont commencé à tirer du profit dans la seconde moitié du 19ème siècle afin d’avoir des fonds destinés à l'achat de terres en fermage comme alleux. À la fin du 19ème siècle, près de la moitié des exploitations agricoles dans le nord de l'Estonie ont été rachetés.

Lorsque l’on regarde les bâtiments et les clôtures des villages dans le nord de l'Estonie, c’est toujours l'abondance de pierre calcaire utilisée qui est difficile à ne pas remarquer : dans cette région, la pierre calcaire est présente partout dans le sol de surface. De même la proximité de l'Estonie du Nord, et en particulier celle de la paroisse de Kuusalu, avec la Finlande a également influencé la langue et la culture locale ainsi que l’apparence de certains bâtiments de ferme.

Dans la zone du Musée Estonien en plein air consacrée à la partie nord de l'Estonie sont exposés la ferme de Pulga et la cour de pêcheur d’Aarte. La ferme de Härjapea, datant de la seconde moitié du 19ème siècle, est un spécimen de l'architecture, du design intérieur et de la mode de vie des années 1920 et 1930. A proximité du centre du musée villageois se trouve le moulin à l’eau, caractéristique au nord de l'Estonie, de provenance du village Kahala.