Commerce du village Lau

Le commerce construit en 1938, datant de l’époque de la première République d’Estonie

Cet édifice est de provenance du village Lau de la paroisse Juuru de la région Harju. Le bâtiment principal au plan général bien typique pour cette époque a été construit en 1914 par un homme dénommé Jaan Meiberg, le distillateur travaillant pour le compte du manoir Ingliste. L’édifice a été transféré au musée en 1999 et ouvert aux visiteurs en 2012.

Le dernier quart du 19ème siècle a été marqué par l’apparition des petits commerces ruraux un peu partout dans tout le pays, liée à la demande croissante par la population du pays pour les articles d’achat. En début du 20ème siècle, tout un réseau de commerces villageois avait été créé. Dans le village Lau un magasin commercial existait, suivant les estimations, déjà à l'époque tsariste, mais les preuves incontournables témoignent de l’existence de ce commerce depuis 1925, où il demeurait jusqu'à l'établissement du régime soviétique en 1940. Un achat d’articles qui suivent l’esprit de l’époque, mis en vente dans ce magasin, permettra aux visiteurs du musée de faire un petit voyage dans l’année 1938, la période de prospérité de la vie économie en Estonie.

Lire la suite

Le saviez-vous?

  • Encore au milieu du 19ème siècle le sel, le fer, le tabac et le hareng était achetés dans le manoir ou chez l'aubergiste ; les fournitures en couture, les livres et les autres articles divers ont été vendus par des commerciaux itinérants.
  • Le commerce du village Lau avait le surnom « boutique d’un trou de merde », dérivé du fait que le commerce se trouvait dans un endroit bas et constamment boueux.
  • Le commerce s’occupait entre autres du rachat des œufs, du cumin, de la volaille etc. La patronne a organisé des séminaires de cuisine pour les femmes de la région, etc.
  • Le choix des produits mis en vente dans le commerce s’avérait fortement influencé des agents commerciaux itinérants qui se déplaçaient dans tout le pays à l’objectif de promouvoir des produits de la marque.
  • En 1938-1939, l'arrière-salle de la boutique Lau a été louée à la famille d'un tailleur, la cuisine a été utilisée en commun. Le tailleur était le premier dans le village à se procurer de la radio.