Auberge de Kolu

L’auberge à une écurie qui s’est situé à l’origine au bord de la route menant de Tallinn à Tartu a été construite en 1840 dans le village de Kolu de la paroisse Kose de la région Harjumaa. L’auberge a été transférée au musée en 1968.

Les propriétaires des manoirs se sont lancés dans les constructions des auberges au bord des routes principales déjà au Moyen Age. Les manoirs commercialisaient dans ces auberges de la production de ses propres distilleries et offraient de l'hébergement ainsi que des repas pour des voyageurs. Les paysans y venaient pour écouter des nouvelles apportées par des gens de passage, pour faire du commerce et pour embaucher des travailleurs. La plupart des auberges ont été fermées en 1900 suite à l’attribution du monopole de vente des spiritueux à l'Etat.

La vie rurale estonienne tournait pendant des siècles autour de l'église, de l'auberge, et plus tard, de l'école. L’on disait que l'église, l'auberge et le moulin sont toujours ouverts pour tout le monde.

Lire la suite
1 – grande salle de taverne, 2 – salle pour des clients riches, 3 – bar avec le guichet, 4 – demeure de l'aubergiste, 5 – poêle, 6 – chambre, 7, 8 – garde-manger, 9 – l'écurie

Le saviez-vous?

  • Environ 12 millions seaux de spiritueux (un seau équivaut les 12,3 litres) ont été distillés dans la province d'Estonie – les régions de Harjumaa, Virumaa, Järvamaa et Läänemaa - à la fin du 19ème siècle. Environ une moitié des spiritueux produits a été exportée à la Russie, quelque peu à l’Allemagne, et le reste a été vendu et bu dans des auberges locales.

  • Tandis que le nombre des églises paroissiales, permettant de prendre soin de son âme, ne dépassait à la fin du 19ème siècle que par très peu une centaine, l’on pouvait compter cependant environ 2 400 auberges en Estonie.

  • Une carte de l'Estonie du Nord, produite en 1871, fait référence à 52 auberges le long de la route de Tallinn (appelé Reval à l'époque) à Narva, 18 auberges sur la route de Tallinn à Pärnu et 13 auberges sur la route de Tallinn via Keila à Haapsalu.